Les chiffres clés


Un port leader

1ère criée française en valeur avec 60 millions € de transactions en 2020 pour un chiffre d’affaires global de 64 millions € incluant les débarquements extérieurs.

1er port de Bretagne

1er port de débarquement de langoustines vivantes (722 tonnes en 2020)

 

Au premier rang des débarquements de pêche fraiche

16 564 tonnes de produits vendues en 2020. La production globale incluant les débarquements extérieurs se monte à 17 898 tonnes.

80 000 tonnes de produits de la mer traités chaque année

 

Les 10 espèces les plus vendues à Keroman en 2019 :

1.     Lingue franche ou julienne : 2 103 tonnes

2.     Baudroie : 1 797 tonnes

3.     Merlu : 1 726 tonnes

4.     Lingue Bleue : 1 495 tonnes

5.     Lieu Noir : 1 191 tonnes

6.     Langoustine : 722 tonnes

7.     Sabre : 693 tonnes

8.     Thon : 686 tonnes

9.     Maquereau : 502 tonnes

10. Eglefin : 363 tonnes 

 

Plus de 3 000 emplois directs à Lorient

275 entreprises

280 navires réguliers vendant sous criée.

620 marins

500 employés des entreprises du mareyage

1 600 salariés dans la logistique, les services et la réparation navale

400 emplois dans les industries de transformation

219 mouvements de navires et 6 200 jours de stationnement sur l’aire de réparation navale

 

Une position géographique idéale

Ouvert sur le Golfe de Gascogne, à proximité de la Manche et de la Mer Celtique, connecté aux ports écossais et irlandais , le port de pêche de Lorient-Keroman est situé au coeur de la 1ère région halieutique européenne.

Il possède la plus importante gare de marée de l’Ouest équipée de 36 portes pour les gros porteurs.

Pour les navires, l’accès au bassin et aux quais se fait 24h/24, sans contrainte de marée.