Actualité


 
mardi 27 mars 2018

NORME ISO 14001 : TRANSITION RÉUSSIE POUR L’AIRE DE RÉPARATION NAVALE

La SEM Lorient Keroman vient d’obtenir une nouvelle certification ISO 14001, cette fois dans sa version 2015. L’entreprise réaffirme ainsi son engagement dans une démarche environnementale visant à réduire au maximum l’impact de ses activités sur le milieu.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

Certifiée norme ISO 14001 depuis janvier 2016, l’aire de réparation navale (ARN) de Lorient Keroman vient de passer une nouvelle étape dans sa démarche environnementale. Après un audit réalisé en fin d’année, l’ARN vient en effet d’obtenir la confirmation de sa norme ISO 14001, mais cette fois dans sa version 2015. La précédente certification avait été attribuée dans sa version 2004. « En fait, les normes évoluent régulièrement, explique Anouck Le Crann, responsable QHSE au sein de la Sem Lorient-Keroman, entreprise gestionnaire du port. Nous avions jusqu’à septembre 2018 pour nous mettre à jour et obtenir la version 2015. Mais nous avons préféré ne pas attendre le dernier moment et faire cette transition dès à présent ». Quelles différences entre la norme 2004 et celle de 2015 ? Tout d’abord, cette dernière intègre une structure similaire aux autres normes génériques, comme la norme ISO 9001, et permet ainsi une meilleure harmonisation.

Des résultats plutôt que des mots

Ensuite, elle amène une réflexion globale sur les différents facteurs extérieurs qui peuvent influer sur la démarche environnementale du port de Lorient Keroman : phénomènes météo, disponibilité de la ressource, climat social, évolution de la réglementation, investissements financiers… « La version 2015 incite à prendre de la hauteur et à s’interroger. Qu’est ce qu’attendent par exemple nos usagers ? Est-ce que le maintien de la norme a un intérêt pour eux ? », poursuit Anouck Le Crann. Autre évolution, l’engagement de la Sem Lorient Keroman est clairement renforcé par rapport à la version 2004. « On insiste davantage sur la responsabilité de la direction et sur son leadership dans la mise en place de cette politique », précise la responsable. Enfin, au delà des mots, des lourds dossiers et des procédures complexes, la norme ISO 14001 version 2015 s’attache davantage aux résultats qu’aux moyens. Autrement dit, « cela nous incite à être plus opérationnels et plus indépendants dans nos décisions », observe Anouck Le Crann. Avec, cette fois encore, des questions concrètes à se poser : « Quels sont nos objectifs ? Comment les atteindre ? Pour quels résultats ? ». Après cette transition réussie, l’ARN devrait être à nouveau soumise à un audit complet fin 2018. Celui-ci lui permettra alors d’obtenir le renouvellement de la norme ISO 14001 pour une nouvelle période de trois ans.